Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

1er GP de Villette d'Anthon - 1/2/3/J

par Baptiste 26 Mai 2015, 22:03

Après avoir participé à la 3ème manche du challenge Gaby Coche à Lyon (piste) le vendredi 22 mai, en nocturne, je me suis rendu près de Lyon pour le 1er Grand Prix de Villette d'Anthon. Course organisée par le CCIC (Charvieu-Chavagnieux) au cœur de la petite bourgade, sur un circuit urbain de 6km à parcourir 20 fois, soit un total de 122km.

1er GP de Villette d'Anthon - 1/2/3/J

Deux petites bosses sont à signaler, mais rien de très méchant. Mais néanmoins usant avec la répétition. Un bon vent du nord ballaye le circuit, baigné par un beau soleil de printemps.

Mais qu'est-ce que circuit urbain peut bien signifier ? Et bien pour faire simple : ruelles étroites, trottoirs, chicanes, ralentisseurs, dôs-d'ânes, ilôts directionnels et bouches d'égoût à profusion. Rien que ça ! Pour le peloton de près de 100 coureurs aligné au départ, cela est presque pure folie. Je sens que ça va frotter !

La déléguation du club organisateur est ultra-dominatrice sur le plan numérique avec 18 coureurs au départ. Le club de St Etienne (ECSEL) ainsi que le VC Caladois sont les deux autres grosses formations bien représentées.

1er GP de Villette d'Anthon - 1/2/3/J

Le départ est donné à 14h30, et l'allure très soutenue au milieu des étroites impasses, conduit inéluctablement à une atmosphère pesante au sein du peloton. Ce dernier est tendu, ça frotte beaucoup, et il est diificile de remonter ! Je décide donc de me porter rapidement vers l'avant, pour éviter au maximum les risques de chute ou de cassure. Bien m'en à pris puisqu'après plusieurs pétards mouillés durant les 2 premiers tours, la décision s'opère finalement dans le 3ème tour, avec un groupe d'une quinzaine de coureurs à l'avant. Mes efforts sont récompensés, je fais partie de la bonne !

Après plusieurs tours extrêmement rapides, où l'entente est pourtant plutôt mauvaise, nous arrivons à maintenir un écart avec le peloton qui se stabilise autour de 30sec. Au fil des kilomètres, l'écart gonfle pour atteindre 1min30 à la mi-course. L'échappée ira au bout ! Charvieux, Bourg-en-Bresse et le VC Caladois sont les mieux représentés avec 3 coureurs, puis l'AC Bisontine avec 2 coureurs .L'entente est très mauvaise au sein de l'échappée, les coureurs en surnombre ne prenant pas leurs responsabilités. Je me vois ainsi "obligé" de faire beaucoup d'efforts pour boucher les trous... Désobligeant.

1er GP de Villette d'Anthon - 1/2/3/J

Dans les 30 derniers km, les choses se décantaient : les coureurs sur-représentés jouaient finement en attaquant à tour de rôle, et en laissant soin aux autres la sale besogne. Les tentatives se multipliaient alors, sans réellement aboutir. La sélection finissait de se faire, et nous nous présentons alors à 9 dans le dernier kilomètre.

Je reste vigilant et me place en 3ème position a l'approche de la flamme rouge. Une petite bosse précède une descente de 500m parsemés de ralentisseurs avant de déboucher sur la ligne droite finale, de 150m environ, vent de face. Malheureusement, Thomas Greco de l'AC Bisontine anticipait le sprint dans la petite bosse en surgissant de l'arrière. Cristobal Olavarria (BAC01) tenta alors lui aussi sa chance. Il passeront la ligne dans le même ordre. Je donne tout pour tenter de recoller, mais personne ne veut se découvrir, je fait donc l'effort dans la descente puis je lance mon sprint, mes compagnons d'échappée confortablement installés sur le porte-bagage. Malgré toute ma bonne volonté, je n'arrive pas a revenir ne serait-ce que sur le coureur de Bourg-en-Bresse et, en prime, je me fais sauter par deux coureurs sur la ligne. Il fallait s'y attendre...

1er GP de Villette d'Anthon - 1/2/3/J
1er GP de Villette d'Anthon - 1/2/3/J
1er GP de Villette d'Anthon - 1/2/3/J

Une fin de course décousue donc, qui me laisse un petit gout amère car la victoire n'était pas si loin. Mais il faut savoir relativiser. Ce n'est seulement que ma 3ème compétition depuis ma reprise sur route, et je n'avais jamais espéré me retrouver à ce niveau. De quoi se réjouir !

5ème en toute caté' !

Côté VSRP, Landry règle le sprint du groupe de contre et se classe 18ème. Benoit termine avec lui, 26ème. Flo garde ses (mauvaises) habitudes et termine dans le peloton, 47ème.

Rendez-vous la semaine prochaine sur une Elite Nationale : les Mont du Livradois, en Auvergne.

commentaires

Haut de page